Les arts martiaux et sports japonais

Comme pour les autres sports, il est possible de s’inscrire à des clubs municipaux ou privés (qui sont plus chers). L’initiation à certain sports, comme le sumo, peut également être faite à l’école pour les enfants.

  • Le sumo : c’est un sport noble traditionnel qui est lié à la religion japonaise, le Shinto. Les sumos forment une élite de quelques centaines de combattants. Les compétitions s’axent autour de 6 tournois annuels de deux semaines chacun, dans plusieurs villes du Japon. A Tokyo, les tournois ont lieu au Kokugikan en janvier, pendant toute la journée, les champions s’affrontant en dernier. Les sumos sont de véritables célébrités, et obéissent à un code de vie très précis.

Leave a Reply